• Accueil

    Bouillie de paroles, d'images ou de je ne sais quoi. 

  •  

    Cette année scolaire de 2014-2015 fut une année très éprouvante pour mon inspiration. Ça n'a pas toujours été aisé de m'avouer que si auparavant je n'avais jamais manqué d'émotions - mon inspiration découle de mes émotions -, j'étais désormais proie à un certain vide intérieur, qui se caractérisait notamment par mon manque d'intention à l'égard de mes passions. 
    Tout en sachant que mes passions étaient ce que j'avais de plus précieux, ce ne fut pas la joie. Les articles se sont de plus en plus clairsemés, que cela soit des textes, des dessins, des partages ou des études.

     

    Je n'oublie pas !

    (Artiste : Daniel ; Personnage : OC)


    Mon inspiration  - à défaut de mes idées - ne se manifestait plus qu'occasionnellement. Et j'appelle "inspiration" ce petit éclair d'envie qui nous fait dévorer la feuille vierge des yeux et la remplir aussitôt. En effet, les idées avaient beau affluer, le besoin de les concrétiser, lui, se faisait moins présent.
    Aussi fus-je considérablement freinée par l'harcèlement obstination des professeurs à ce que je n'écrive plus autre chose que leurs babillages inintéressants et brouillons. Bien entendu, dessiner était davantage inconvenant, et j'en fis les frais de manière conséquente, c'est-à-dire dans les environs de huit ou neuf heures de colle uniquement pour ce problème-là. C'est qu'il paraissait inconcevable pour nos amis de l'éducation nationale qu'un élève parvienne à mieux se concentrer de la sorte... (Je précise que je parle de mes professeurs, qui étaient incontestablement mauvais, et non de l'ensemble d'entre eux !)

    Quoi qu'il en soit, malgré ce découragement, j'essayais et essaye toujours d'écrire régulièrement des bribes ou des textes très égocentriques et insignifiants, donc qui ne valent clairement pas la peine d'être postés. Toujours est-il que l'envie se faisait de moins en moins présente. Ce qui peut donc expliquer le vide omniprésent dans ce blog... 

    Plutôt que délaissement, je dirais que je n'étais pas apte à m'occuper de ce blog durant cette année scolaire. Favorisant plutôt la qualité à la quantité, j'ai préféré ne rien faire que de me forcer à combler ce blog qui, finalement, aurait fini par perdre toute son essence.
    Et puis, je n'oublie pas Thérapie du Bonheur, mon gros bébé de deux ans et six jours ! Je n'oublie pas non plus le dessin, l'écriture, la musique, la littérature (philosophie, classiques, romans, théâtre ou documentaire), mon engouement pour la culture japonaise, le cosplay, la mode, le sport, et j'en passe... 

     

    Je n'oublie pas !

    (Artiste : Hikariix ; Personnage : Oreki Houtarou ; Anime/ Light Novel : Hyouka) 


    Ô grand jamais je n'oublierai quelque chose de si important à mes yeux, bien au contraire, je me rappelle constamment ! C'est pourquoi, plutôt que de sombrer dans le fatalisme, j'opte pour la positivité. Cet article, bien qu'extrêmement centré sur moi-même - ce qui est inhabituel et exceptionnel, si je ne m'abuse -, est bien la preuve que je désire aller de l'avant. 

    J'espère pouvoir m'occuper de ce blog et de mes loisirs de manière plus assidue l'année prochaine ! 


    8 commentaires
  • Il y a un mois de cela, Charlie était partout. Charlie était à la télévision, sur tous les réseaux sociaux et sites divers, sur les jeux-vidéos, dans toutes les entreprises, bureaux, institutions, dans toutes les rues... Surtout en France, mais partout dans le monde. 
    Vraiment, il n'y a qu'un moine ermite pour ne pas avoir entendu parler de Charlie. (En parlant d'ermitage, coucou petit blog que je n'avais pas entretenu depuis 3 mois.)

    Je choisis d'en parler un mois plus tard pour m'éviter l'agacement et la migraine que cette histoire a fini par me provoquer à force de la voir de partout...

    Charlie fut le plus gros rassemblement de France depuis la Libération. 1,5 millions de parisiens sont descendus dans les rues de Paris : le même chiffre est recensé en 1944, mais il pourrait bien lui être supérieur... 

    Dans tout ça, où me situé-je ?

    Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie

     Plus ou moins de cette manière...
    Dépassée, étouffée, bâillonnée. 

    A savoir que j'ai une tendance NATURELLE à ne pas aimer tout ce qui est buzz médiatique (Qui peut nier que certains en ont profité, dont notre bien-aimée Marine ?) ou effet "suiveur".
    Ce n'est aucunement pour me démarquer d'un ensemble dans le seul but de me sentir différente !


     

    Beaucoup ont dit être émus par l'union des français, mais je n'ai jamais trouvé la France aussi scindée. 

    D'un côté, ceux qui suivent le mouvement sans réellement comprendre le pourquoi du comment. Ceux qui sont persuadés d'avoir raison et ne te laissent pas, comble de l'ironie, exprimer un quelconque désaccord dans leurs "idées" préfabriquées...  

    Tu n'as pas le choix. Tu ES Charlie. Cas échéant : 

    -Tu cautionnes ce qu'ont fait les terroristes. 
    -Tu es infiniment débile de donner ton avis car il faut respecter les français choqués, et c'est comme ça BIATCH
    -Tu mens car le mouvement "Je suis Charlie" te laisse t'exprimer. 

    De plus, ces idées préfabriquées ne sont pas recherchées, et pleines de contradictions. 

    Je ne dis pas que le mouvement entier était stupide, mais une bonne grosse partie.
    Pourquoi Jean-Paul Dupont, comptable, va-t-il demander une quelconque liberté d'expression alors qu'il n'a rien de spécial à exprimer, qu'il n'aimait/ ne lisait pas/ ne connaissait pas Charlie Hebdo, et qu'il ne pratique aucune forme d'art, d'humour ou de journalisme qui demande un tant soit peu de liberté d'expression ?

    Libre aux français de participer à ce mouvement, certes, mais pourquoi réagir à ce point sur ce qui ne les concerne pas ?...

    (ATTENTION ! Je dis simplement qu'il n'est pas nécessaire de prendre part outre mesure au mouvement si cela ne concerne qu'un point de vue nationaliste, lequel me semble justement bancal !)

    Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie


    (Je vais passer pour une misanthrope, lel.)

    De l'autre côté, ceux qui ont un peu plus fait marcher leur cervelle. Ceux qui ont un peu plus pesé le pour et le contre, qui se sont sentis concernés de part leur manière de vivre ou, au contraire, ceux qui se sont opposés à ce mouvement qui à leurs yeux prenait trop d'ampleur, sans pour autant être du côté des terroristes. 

    En l'occurrence, la vidéo de Langue de Pub/ Minute Papillon résume brillamment le phénomène :



    Pour reprendre ce que dit Minute Papillon, ce que produisait Charlie Hebdo depuis un moment ressemblait plus à de la provocation qu'à un quelconque humour... En effet, Charlie Hebdo commençait à faire faillite, ce qui les obligeait à aller de plus en plus loin dans leur humour, qui a fini par devenir un peu trop PROVOQUANNNNNT.

    Chirac avait prévenu Charb. Ils se savaient sur la liste des terroristes. 

    ET PARCE QU'ILS SONT MORTS, ILS DEVIENNENT DES HÉROS (surtout Charb).
    Devenir hyper connu et hyper cool parce qu'on est mort, je trouve ça stupide, ça me fait penser à Paul Walker, à Nelson Mandela, à Mickaël Jackson...
    C'est toujours un schéma similaire à chaque fois.

    Selon moi, Charb a été glorifié outre mesure. J'ai simplement tapé "Citation Charb" : il est clairement présenté comme un héros, porteur de sagesse. 

    Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie Charlie et puis les autres...

    (Pour voir ce qu'il y a écrit sur les images, cliquez sur le screen, qui s'ouvrira en gros dans une autre fenêtre.)

    Or, l'équipe Charlie Hebdo était moins unifiée que l'on pouvait le penser.

    Charb
    , en septembre 2012 : "Je n'ai pas de gosses, pas de femme, pas de voiture, pas de crédit. C'est peut-être un peu pompeux ce que je vais dire, mais je préfère mourir debout que vivre à genoux."
    Wolinsky, à la même époque : "Je crois que nous sommes des inconscients et des imbéciles qui avons pris un risque inutile. C'est tout. On se croit invulnérables. Pendant des années, des dizaines d'années même, on fait de la provocation et puis un jour la provocation se retourne contre nous."

    Charb se "fichait" de mourir pour une quelconque "liberté d'expression". Pas Wolinsky: il avait des filles et une femme, quant à lui.

    Spoiler <~ (Image de Mohamet nu) 


    En l'occurrence, je trouve que Delfeil de Ton, ancien journaliste à Charlie Hebdo, a un jugement sur Charb plutôt réaliste.
    Je citerai cet article : http://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/0204083710543-je-ten-veux-vraiment-charb-le-pave-dans-la-mare-dun-ancien-de-charlie-hebdo-1083629.php

    Personne ne sera étonné que Delfeil de Ton se soit, après ses déclarations pourtant posées, fait hué : ses propos ont été déformés... A l'instar de ma piètre professeur d'histoire, beaucoup d'internautes s'offusquent sur les dires de Delfeil de Ton à coup de "En fait, tu cautionnes ce que font les terroristes." Pourtant, Delfeil de Ton parle respectueusement de son ancien ami Charb. 

    Richard Malka, avocat et figure de l'hebdomadaire satirique, déclare :  "Charb n'est pas encore enterré que L'Obs ne trouve rien de mieux à faire que de publier sur lui un papier polémique et fielleux".

    Comme toujours, à ma grande désolation, cela se solde de cette manière-là : 
    "J'ai refusé de parler aux télés, aux radios, à tout le monde. J'ai gardé mon témoignage pour L'Obs, qui l'a d'ailleurs mal titré, et je ne suis pas près de l'ouvrir à nouveau sur le sujet." (Delfeil De Ton.)


    Je pense que Charb a agit égoïstement en faisant peser sur la France des risques terroristes, dans le but de sortir de la faillite qui guettait son journal.
    Ces caricatures n'avaient pas toutes un quelconque message spirituel : pourquoi provoquer pour provoquer ? Ne dit-on pas que la liberté d'expression est autorisée, contrairement à la diffamation ?
    S'amuser d'une communauté en particulier en sachant ce qui se trame en France était irraisonné, mais ce qu'on fait les terroristes l'était davantage et est abominable.

    (ATTENTION ! Je ne cautionne aucunement les actes des terroristes, et je ne dis pas que tout est de la faute de Charlie Hebdo !) 

    Je finirais cet article avec sobriété : sincèrement, paix aux âmes de tous les sinistrés innocents dans cette histoire. 

    (Pour détendre l'atmosphère, un peu d'humour !) 

    Et vous, qu'avez-vous pensé de cette affaire ? Veuillez vous exprimer avec gentillesse et respect, s'il vous plaît. ♥

    Avec paix et amour, 
    Akwoo est de retour ! #anticonformismelol #libertédexpressionmdr #nemetuezpassvp


    3 commentaires
  • Un sujet bien particulier et parfois même tabou. Encore un.
    J'ai envie de dire, il y a malheureusement tellement de tabous inutiles...


    Vous n'êtes pas sans savoir que le style vestimentaire fait parfois un peu trop jaser pour ce en quoi il est question. 
    J'ai, en l'occurrence, fait plusieurs observations. 

    Pour commencer, dans la société française. Cette dernière partage bien évidemment des similitudes avec les autres sociétés.

    Par exemple, ce genre de bas est considéré comme vulgaire.

    Les habits

    Personnellement, je n'étais pas au courant, avant de faire l'achat de collants de dentelle. Dans ma grande naïveté, je me voyais déjà déambuler avec ça sur les jambes, sans passer pour une catin


    Ce code social se présente sous une équation de ce type :

    ?
      Équationà deux inconnus complexes :
    Si la dentelle est assimilée à sous-vêtements x, alors Bas de dentelle = Sous-vêtements

                                                                                           Donc x = y
     
    Pourtant, plus on est couvert, mieux c'est, non ? C'est toujours mieux que d'avoir les jambes nues, non ? Ah, et aussi, j'ai une amie qui a un T-shirt entièrement fait de dentelle, et une autre dont c'est juste les extrémités, pourtant on leur a jamais dit qu'elles faisaient pétasses. Il y a des robes, des colliers, des gants, des pantalons faits de dentelle, et ce n'est pas fait pour les putes.
    Mais ces collants, si. 

    En conclusion, les codes sociaux vestimentaires sont sans queue ni tête, ils n'ont pas de raisons et d'arguments précis, c'est comme ça, et c'est tout.

    Suite à ce premier accroc, je décide de porter d'autres bas... davantage farfelus. 
    P-pour un défi !
           
     (Highschool of the Dead, Hirano Kohta)   Les habits
     
     
     

    Les habits

    Oui bon, ça paraît évident, n'est-ce pas ? 

    "Chabbe-la, chabbe-la, chabbe-la !" (A Lyon, ça se dit, ça veut dire regarde-la pour les handicapés.)
    "Hahaha, elle se sent concernée quand on la critique, hein ?"
    "Ouh là elle est bizarre"
    "On est pas au cirque" 

    Vous connaissez la chanson ! 

    En conclusion, mes choix vestimentaires, parfois un peu singuliers, ne sont pas le genre de choses tolérées là où je vis. L'ouverture d'esprit est encore à son niveau le plus bas. On découvre tout juste que l'homosexualité ne doit pas être sujet au dégoût, pour vous figurer.

    Cependant, je ne suis pas là pour me plaindre : juste pour exprimer le malaise que j'ai vis-à-vis de ces normes. En ce qui me concerne, je ne pense pas que s'habiller avec ce qu'on aime soit quelque chose de bizarre.
    Je ne suis pas anormale.

    Il y aura toujours des retombées négatives (et positives) lorsque quelqu'un fera un choix divergent des normes. Toutefois, les retombées négatives sont parfois justifiées : s'habiller comme on aime est concevable, dans les limites de la décence.
    Les parties intimes se doivent de rester cachées.
    Les habits et moi...
    (Artiste : Nacura, OC : Fukarou)

    Les sociétés de certains pays restent cependant d'autant plus irrationnelles. Au Maroc en général et au Qatar, à Dubai (Pays sublime, magnifique, faramineux, merveilleux), j'ai été témoin que mettre un débardeur était synonyme de masochisme -on ne parle pas encore de short, bien entendu, c'est insensé ! La plupart des "hommes" se retournaient pour lancer des regards torves et dérangeants. Sans parler des remarques telles que "la gazelle" ou idioties berbères du genre...
    Savez-vous ce qui se passe d'encore plus horrible dans ces régions ?...

    Spoiler:
    DES CHATONS SONT LAISSES POUR MORTS SUR LE BAS-COTE DES SOUKS !! ÒロÓ


    Découvrir un morceau de sa chair de femelle attire les mâles : il s'agit du caractéristique signalant les périodes de chaleur, et que la femelle est prête à être fécondée.
    Ouais, je vous jure que le schéma est aussi primitif que ça. Et je vous assure que par une chaleur de 40°, l'envie de se couvrir n'y est pas.

    Pourtant, toute femelle non ménopausée et non pratiquante y est contrainte. Alors je n'image pas ce qu'il se passerait si je m'habillais différemment de la masse dans ces pays...

    Les habits et moi...

     

    Des restrictions vestimentaires injustes sont en effet particulièrement appliquées aux femmes.
    La plupart s'habillent pour elles-mêmes, et sont victimes du regard des autres... Ce qui conduit le plus souvent à des regards déplacés et longs ou des remarques, et parfois à des attouchements ou même des viols.

     

    Mais toutes ces filles en jupe ne livrent-elles pas un courageux combat contre les hormones des hommes ?!


    17 commentaires
  • Hier et aujourd'hui, tout le monde a célébré les 1 an de ce blog. C'est plutôt sympathique, toute cette orchestration pour ce petit bout de moi ! 

    1 an, déjà...

    Bon, ce n'est pas rien, non plus. C'est la première fois que je suis vraiment satisfaite d'un de mes blogs : je me suis inscrite sur Ekla Blog en 2010/2011 ou quelque chose du genre, d'abord sous le pseudonyme de ★  Blue ★, puis celui d'Argentine, et enfin, Akwoo. 

    Je me souviens de ce quatorze juillet comme si c'était hier ! (Ënos : C'est faux.)
    Mue par l'ennui, traînassant sur Facebook comme une algue desséchée, l'idée d'un blog germe dans l'esprit de Sloth. Evidemment, je me suis tout de suite proposée ! 
    Et peu à peu, c'est devenu mon blog (je pense que le pseudonyme de Sloth parle de lui-même.)

    Si j'ai toujours eu envie d'un blog, c'est car, au fond, je n'ai jamais partagé comme je le souhaitais mes goûts, mes passions et mon état d'esprit.
    Il est vrai, ma plume, autant graphique qu'écrite, n'a jamais remporté de franc succès auprès des autres. C'est donc un désir d'avoir des avis, et d'en tenir compte pour toujours m'améliorer, plutôt que de rester terrée dans mon coin avec mes œuvres (ce que j'ai fait très longtemps.)
    J'aime également partager ma façon de penser, débattre philosophiquement, que ça soit par le biais d'écrits ou d'articles directement ouverts sur certains sujets : je déteste stagner, et je cherche toujours à me faire plus sage, plus... bonne

    Il retrace également un passage décisif de ma vie : celui du bonheur, d'où son nom.
    Le bonheur et le malheur ont, par ailleurs, toujours été représentés par Sijerâ et Ënos ! Mais je n'ai pas encore mis en scène sérieusement ces deux personnage.

    Ah, que de travail acharné (54 articles) durant toute une année pour arriver à ce résultat !  
    Ce résultat, c'est 4640 visiteurs, dont 229 commentaires. Certains visiteurs se font manifestement encore discrets  ! (Hein, Rominou ? éwè) 
    Souvent, j'ai eu envie d'abandonner ce blog (véridique sisi tapez-moi). Mais la conviction d'Akwoo ne s'éteint jamais, et elle revient toujours plus forte !

    Bon. 1 an, faut faire un truc. Au début je pensais à un strip, mais j'ai tellement travaillé sur mon dernier dessin -qui ne tardera pas à être posté- que je n'ai pas eu le temps ni vraiment l'envie de faire autre chose.
    Puis bon, un simple montage, c'est bien bof. Alors j'me suis dit que faire un truc comme...

    1 an, déjà...

    Marquer ça sur un mur serait sympa. Non je déconne, c'est une idée assez bizarre au final, je pense que ça s'efface pas en plus, j'ai marqué ça sur un mur de mon jardin. Haha je vais me faire taper, lol.

    (En fait je supportais plus cette photo donc je l'ai enlevée. XD)

    Alors du coup j'ai fait un petit maquillage spécial pour l'occasion, avec des étoiles comme l'en-tête. :D 
    Ça fait un petit moment que j'aime bien m'acheter des trucs un peu plus excentriques et me faire des maquillages spéciaux ! Et que j'en peux plus de m'habiller normalement. QxQ

    Quoi qu'il en soit...

    Merci à tous les visiteurs et encore plus à ceux qui ont commenté ! :)


    3 commentaires
  • Si je viens ici en ce jour, c'est car la situation est... critique.
    Malgré toute mon affection pour celui avec qui j'ai partagé tant de jours dans ma vie, je reste aujourd'hui dans l'incompréhension totale. Ou dans l'hermétisme, comme il dirait.
    Avec toute la félonie dissimulée en son être, il m'a ulcérée, avilie, annihilée !!

    J'ai nommé, mon professeur de français !

    Bon, stop le mélodrame, ça ne me va vraiment pas... Il y a un petit moment,  j'ai demandé à mon professeur de français de me faire une critique de mon texte, Exhalaison Crescendo.
    Je viens tout juste de la recevoir, et... Quelle ne fut pas ma surprise ! (Oh, non, ça recommence...)

    Une critique saugrenue

    (Anime : Chi le chat ; Personnage : Chi)

    -> LE JEU DU DÉCRYPTAGE !
    on va grave s'enjailler, les copains !


    J'ai réceptionné un échange passionné entre Victor Hugo et Jean-Paul Sartre, que j'ai bien du mal à comprendre : il s'agit d'une idée pour le moins farfelue que d'envoyer ceci à une simple collégienne qui passe en seconde (Merde...).  Je n'ai pas capté les trois quart de ce qu'il  racontait, malgré l'aide de mes amis les dictionnaires. Désormais, je fais appel à VOUS cher public !

    Je vous laisse découvrir cette petite merveille, qui m'a bien valu des rires moqueurs, je l'admets.

    «  Akwoo-chou,

    "Exhalaison Crescendo" échappe à la pensée normative : l'inconscient et les désirs transfigurent les propos, en déracinent l'âpre effet réel destructeur.
    Voici une étonnante approche de l'indicible et une forme accélérée de l'urgente captation du temps...
    Votre texte révèle des talents d'accumulations analogiques qui créent des liens entre les évocations et leurs effets plus ou moins fantastiques.

    La mise en abyme littéraire ne saurait se limiter à la simple idée du vide, à ce néant qui couvre les moments qui succèdent à la mort d'un être cher : vous écrivez une aventure mentale en perpétuel mouvement ...
     Cette "férocité de l'âme" dont vous parlez ne saurait s'incarner dans ce "misanthrope marginal" ( pléonasme ? ) (J'avais vraiment mis ça, je l'ai retiré...) qui a renié l'humaine condition. On se trouve coincé entre l'abattement sartrien et l'expectative littéraire qui suppose un contentement de lecteur, avide de révélations anxiogènes...
    Je ne sais si vous avez conscience du paradoxe inhérent à votre "création" : à la fois accessible et hermétique. On en reste perplexe tant la richesse lexicale et l'horizon sémantique répondent, à la manière des synesthésies, aux nécessités des associations d'idées qui guident vos mots...
    Je crois qu'il vous faut vous interroger sur le rôle du phantasme libérateur dans votre soif de paroles et de mise en place d'univers psychologiques ou spirituels. Votre plume est gourmande mais elle cache vos intentions : il faut jouer de ce paradoxe apparent.

    Voulez-vous mon avis ? (C'est ce que je demande depuis le début ! :3)
    Eh bien je crois que de telles capacités d'expression sont à soigner, à peaufiner avec pour souci de mettre en valeur une volonté, une détermination, une conviction profonde qui vous suggère que ce jeu d'écriture n'est en rien anodin et qu'il est un critère de reconnaissance d'une quête d'identité !
    Voilà donc une nécessité prophylactique.

    Au plaisir de vous lire à nouveau. »

    Celui qui réussit à trouver la signification entière de tout ça gagne un poulpe albinos dédicacé par mes soins !

    Bon, je suppose qu'au moins il exprime tout ce qu'il ressent vis-à-vis de mon texte... Mais ce langage soutenu tourne un peu au ridicule. Peut-être avait-il pour but de m'enrichir lexicalement ? C'est réussi !

    Cette critique, vue par Neurasthénie -> En gros, il kiffe grave ton texte mais tu dois encore peaufiner ton écriture...

    Kiss ! ♥


    6 commentaires
  • Au fur et à mesure du temps, nous avons pu observer jusqu'où pouvait aller la bêtise humaine. Si ce n'est pas le cas, c'est que c'est vous qui faites preuve de connerie !

    C'est bien souvent les simple effets de modes (musicales, vestimentaires...) et la mentalité qu'on tente de photocopier dans chaque esprit (popularité, bouc-émissaire, absence de maturité...) qui mène à cette conclusion. 
    De ce fait, certains ont tendance à qualifier ces personnes de "moutons".
     
    La question est : doit-on cependant tous les cataloguer de débiles mentaux sans libre-arbitre ?

    On a tous plus ou moins une période où les gens qui nous entourent nous dégoûtent, voire nous inspire la haine. C'est un passage de l'adolescence, et, en ce qui me concerne, je prends surtout ça pour de la faiblesse. C'est souvent suivi d'une détestable tendance à se croire différent de tous, et à cataloguer bien trop vite.

    Bref ! A force que les avis se confrontent et se frappent et se cognent sans résultat satisfaisant, je me suis dit qu'exposer le mien pourrait m'aider à mieux me positionner, et qui sait, inciter les autres à donner le leur sur cet article. 

    Selon moi, les "moutons" n'existent pas. Les gens ne sont pas des photocopies, personne ne l'est, qu'importe leurs méfaits puérils. Je mets leur stupidité sur le compte de l'adolescence, qui est aussi une période où on doit se construire, et où on peut avoir un avis peu développé. Cependant, chacun reste unique et pourvu d'un potentiel qui lui est propre.

    La différence est un concept que je n'aime pas, et qui n'existe à mes yeux que d'un extrême à l'autre. Je veux bien croire que nous sommes tous différents, mais pas qu'une poignée de personnes précises l'est, même sous prétexte qu'ils ont un peu plus de Réflexion sur les choses. Albert Fish est différent, les génies qui révolutionnent la science sont différents, une personne bonne est différente d'une personne mauvaise, mais pas quelqu'un qui a juste utilisé son cerveau d'humain normalement.

    Même si quelqu'un peut être influencé par les normes, il n'en est pas pour autant complètement gâteux. Des personnes qu'on peut croire peu intelligentes ont parfois un avis très intéressant.
    Quoi qu'il en soit, on ne peut juger toute une existence selon de petits coups bas. Ceux qui s'adonnent à ça manquent parfois juste d'un peu de Réflexion.

    J'ai confiance en l'humanité, et je pense qu'il y a énormément de personnes intelligentes et de personnes qui savent réfléchir.
    Certains ont beau suivre les normes de trop près, nous ne sommes pas dans un film américain avec les traditionnelles pestes purement méchantes et mauvaises et les pervers avides de cul qui jettent les filles comme des merdes après les avoir baisées, en leur disant des horreurs. Ça existe, mais ça reste des personnes à part entière. 
    Ceux qui persécutent les autres ne sont pas forcément exécrables, juste assez débiles car ils rejettent quelqu'un qui ne se fond pas dans le moule.
    Quelqu'un qui suit les modes n'a peut-être pas assez réfléchi à son propre style, simplement. 

    Parfois ils grandissent, parfois non, mais ça reste le destin d'UNE personne, pas celui de toutes celles qui nous entourent et qui peuvent paraître plus cons que leurs pieds. 

    Sans la bêtise, que serait l'intelligence, après tout ? 

    Les autres

    (Cosplay by : Reito Neo ; Personnage : Hatsune Miku ; Musique : Rolling Girl)

    "La présence d'esprit n'est pas détenue par la maîtrise de la langue française et la façon de s'exprimer. Je vous en prie, cessez d'être si arrogant. Cela n'a pas lieu d'être, Monsieur le Rat !" 
    (C'est dans le contexte du net, mais si je retranscris ça irl, ça donnerait grosso modo que ce n'est pas détenu par le charme et ce que l'on paraît.)

    Et vous, qu'est-ce que vous en pensez ? 


    14 commentaires
  • Je suis plutôt du genre à jouer le jeu. (Ënos : Elle s'emmerde, aussi.) 
    J'aime bien les questions, disons !

    Liebster Award

    Je ne sais pas d'où sort ce machin... Mais je vais le faire ! Sous condamnation de Flippye. 
    Donc vous, très chers visiteurs fantômes, êtes censés en découvrir un peu plus sur moi en ce jour où vous tomberez sur cet article des plus utiles !
    (Ënos : Sachant qu'il suffit de taper son pseudonyme sur google pour découvrir toute sa vie... ( ̄︿ ̄)
    -Sijerâ : Je crois que Ënos a été censurée pour chianteur aigüe.)

    DONC voici les règles :

    - Il faut poster les règles sur son blog (j'ai tout copié-collé sur Flippye qui a elle-même copié-collé sur Jack*... éwè). 
    -Il faut dire onze anecdotes à propos de soi.
    -Il faut répondre aux onze questions qui t'ont été posées.
    -Il faut inventer onze autres questions pour les personnes que tu tagueras...
    -Et taguer onze blogs que tu apprécies et bien sûr, les avertir ! (Orrrh ono'' Est-ce qu'il y a onze blogs qui sont un tant soit peu proches de moi sur Ekla Blog ?! :ermite de sa mère:)

    Vous êtes ni obligé d'y participer ni de taguer. Si je vous tague. 

    Des anecdotes sur moi... ONZE PUTAINS D'ANECDOTES !
    (SIjerâ : Tu commences à tenir plus d'Ënos que de moi... (¬ ¬ )

    1. Cette année scolaire fut celle où je me suis le plus tapé la honte. Par exemple, le défilé en kigurumi Noctali avec une amie devant touuuuuuus les lycéens collègiens primaires maternelles. Je ne savais pas quoi faire. Et je ne connaissais pas les 4/5 des gens. Réaction : ... What i'm doing here ?..(゚ロ゚)

    2. Je suis également... Un peu spéciale. Du genre à gueuler "BANDE D'ENCULEEES" ou "NIQUE SA MEREEEE" subitement. Pour rien. Ou à parler tout le temps de cul. Paradoxe, pour quelqu'un de passionné d'écriture...

    3. En un peu plus d'un an, j'ai changé du tout au tout.
    Akwoo avant
    (⊙_⊙) (Impossible de sonder ce qu'il y a dans sa tête... (゚△゚")
    Etrange... Silencieuse... Calme... Ne s'énerve jamais... Pas très sociale... Négative...
    Akwoo après :
    ( ´ ▽ ` ).。o♡
    Encore plus étrange... Pie bavarde... Excitée comme une puce(lle)... Emotive... Plus sociale... Positive bisou bisou partout...

    4. Quatre... QUE QUATRE SUR 11 BORDEL DE MERDE ! (Tu vas bien trouver quelque chose à raconter... Avec ta vie si... passionnante ! ᴖ ᴥ ᴖ) Ah, oui ! Je suis allée à la Japan Touch cette année, et je serai à la Japan Expo ! Les 5 jours j'espère ! Et vous ? 

    5. Mon chat a failli me rendre borgne. Vous savez, lui et moi, c'est un peu "je te suis tu me fuis". Comme il m'avait griffée, j'ai pris une batte, et je tapais touuuut doucement sur sa tête (je vois déjà la SPA toquer à ma porte). Ben il a pas aimé et pof, coup de patte griffée dans l'oeil. QnQ'  Direction les urgences !

    6. J'aime de plus en plus la mode japonaise. J'aime beaucoup comment s'habille et se maquille Reito Neo. Et j'aimerais pouvoir développer un style plus à moi. Donc parfois je me fais des maquillages spéciaux. c:

    7. Souvent, on me prend pour une gamine pour mon jeune âge. Et ça, je SUPPORTE PAS. On m'a même déjà insultée pour ça ! Vous vous en rendez compte ?! :mode victime ON:

    8.  Y a toujours de l'ambiance à la maison ! Le taux de cris est de 50%. C'est notre manière de communiquer ! Une fois, ils ont même menacé d'appeler les gendarmes pour venir me chercher ! MOUAHAHAHA JE VAIS TOUT PETEEEER. :dynamites dans les mains:

    9. J'ai un sac à dos lapin. Quand on va au cinéma avec, on s'amuse à faire peur aux gens. Tu vois le truc ? En plein milieu d'une scène d'action, quelque chose qui te touche l'épaule, et DADAM ! Un lapin avec des grogros yeux ! Et pour auteurs de ce crime, une bande de dégénérés que tu connais pas. Non, tu dois pas voir. Expérience unique, moi j'vous dis.

    10. Je connais presque par coeur les scènes et les paroles de la pub (troll) du Saint-Vergeron. Je la jouais en public IRL (in reality life) ! o/

    11. A "Bon, je vais essayer de me suicider à la gare", j'ai répondu, "Le train dévierait en te voyant". Et quand il est revenu "Il est pas allé assez vite ?" Vache ? Un peu, mais pour quelqu'un qui rabâche ça depuis 2 piges, YOLO

    Onze questions par Flippye !

    1. Quel âge as-tu ?

    14 ans. Je suis du 13/11/99. Cessez donc de me prendre pour une quatrième et faites le calcul ! 

    2. Pour toi, la définition d'une larme ?

    Ce qui sort tout le teeeeemps de mes yeux. Mais je dirais "Liquide lacrymal résultant d'une montée d'émotions. Elle démontre la faiblesse d'un individu."

    3. Tiens, et le pourquoi de ton pseudo ?

    Je cherchais un pseudonyme qui me plairait pour Transformice. Un truc avec oo à la fin. Donc j'ai fermé les yeux, et mes doigts ont fait pour moi. Au début, c'était Okwoo, mais c'était moche, alors Akwoo est né. Ouais bon je l'ai pris au pif quoi.  
    J'ai ce pseudo depuis 2011, j'y suis très attachée. 

    4. Quelque chose qui te motive ?

    Morning Musume ! Particulièrement What is love. :danse danse: 

    5. La plus belle chose que tu aies faite ?

    Faire tout ce que je peux pour aider ceux que j'aime, toujours ! 

    6. Quel cadeau on pourrait t'offrir demain ?

    Un billet de train pour Paris pour la Japan Expo. *w*

    7. Une phrase qui te touche ?

    Les citations, c'est pour ceux qu'ont pas d'imagination, pff ! 
    Va pour ça : 

    "Yesterday is history, 
    Tomorrow is a mystery, 
    But today is a gift ! 
    And that's why it's called 'the present"..."


    8. Le livre que tu ferais lire de force au monde entier ?

    Oh, il n'y en a pas vraiment que j'ai aimé à ce point. Mais de tête, j'ai beaucoup aimé Traqué, Divergent, Le Chemin des Poussières, Demain j'arrête... 

    9. Aimes-tu les radis ? (oui oui, je demande ça sérieusement \m/)

    Sans plus, avec du beurre. éwè"
     
    10. Une musique qui te fait rire ?

    Sur la route a le don de me mettre d'humeur à rire. 

    11. Ta dernière fierté ?

    Mon dernier dessin, je le posterai ! Le fusain, c'est trop bien ! 

    Mes questions pourries : 

    1. Quel genre de musique écoutes-tu ? Une de tes préférées ? 
    2. Peux-tu te décrire physiquement ? 
    3. Que devrais-tu être en train de faire au moment où tu fais ce bidule ? 
    4. A combien de % s'élève ton amour pour la nourriture ? 
    5. Plutôt bon ou mauvais élève ? 
    6. Turbulent ou sage ? 
    7. Quelles sont tes passions ? 
    8. As-tu des rêves ou des envies ? 
    9. Un objectif particulier pour ton blog ? 
    10. Ta vie est-elle comme tu le souhaites ? 
    11. Plutôt positif ou négatif ? 

    Mes tagués... qui j'espère ne me laisseront pas à mon désespoir. éwè Soyez pas trop rustres, neh ! 

    Mayumi
    Dès le départ son blog m'a plu. Elle écrit bien, elle dessine bien, plus elle est cool. :3

    .Infinity.,
    Mignon, comme blog !

    Oaliz,
    Son blog est franchement sympa, et intéressant !

    Cyraelh
    De même, tu écris et dessines bien, j'ai bien envie de voir ce que donne ton écriture maintenant.

    Neurasthenie
    Tu écris astronomiquement bien, mec. Fin ça me plaît ! Même si ton blog est pas fait pour le partage, je suis curieuse. :3 

    Vous n'êtes pas obligés de jouer le jeu... MAIS VOUS VOUDRIEZ VRAIMENT ME BLESSER ?! HEIN ?!!


    18 commentaires
  • Pouf ! 

    Eh ouais, ça faisait longtemps... :‹
    Par soucis pécuniaires, mon ordinateur n'est toujours pas réparé.  

    Un signe de vie

    (source : Tumblr. Aucun rapport, mais c'est cool les chats, non ?) 

    Mais en ce jour, je viens enfin donner un peu de nouveau côté fiction. Je ne pense pas continuer Inéluctable, je voyais plus ça comme un petit test. Néanmoins, ayant écrit trente pages, je pense poster la suite.
    Toujours est-il que j'en ai concocté une nouvelle... 

    Je ne sais pas si je poursuivrais cette nouvelle fiction, mais a priori, je devrais faire un petit bout de chemin avec, il n'y a pas de raisons. Cette fois-ci, le tout me semble mieux maîtrisé.
    Inéluctable est pourtant loin d'avoir été une expérience inutile : je reprendrais peut-être quelques parties de l'intrigue et du scénario, et certains personnages seront toujours présents, comme Xander, le personnage principal d'inéluctable, qui s'appellera ici Xas (son véritable prénom) et une version hybride de Chris, qui devait faire son apparition plus tard dans Inéluctable, et qui est représenté dans l'article ci-dessous (Meow). 

    Dans cette fiction, j'explore enfin le domaine de la science-fiction, une nouvelle pour moi, sans pour autant m'embarquer dans une histoire à la Ulysse 31, bien au contraire. Les thèmes principaux seront la guerre et la destruction, mais étant donné que j'écris à la seconde la seconde je ne peux rien vous assurer !

    Ici, le narrateur est Aria. C'est également le personnage principal. L'histoire est au passé. 
    Pour l'instant, je dois avoir fait 6 pages.

    Voici donc un petit extrait du chapitre 1 ! -> http://akwooo.eklablog.com/chapitre-1-partie-1-a107865984

    J'espère que ça plaira un peu !

    A part ça, quelques textes en prévision... 



    Tschüss ! 


    votre commentaire
  • J'ai eu sacrément peur ! J'avais reçu un mail d'inactivité bouhouhou... Imaginez, les pubs qui infestent votre blog et vous, impuissant, aaaah ! 

    Quoi qu'il en soit je ne peux plus poster avant un moment. Mon frère, quoique possédant un poids décent, a brisé mon ordinateur portable par le biais de son fessier. Si si, l'écran est tout fissuré.

    Vivement l'application mobile d'Ekla Blog... =w=

    En tout cas je compte bien me bouger dès que mon ordinateur renaîtra de son choc. 

    OUI 

    C'est c'la

    De la motivation. \o/ 


    6 commentaires
  • Ça fait longtemps, hein ? 

    Pas de joyeux Noël, pas de bonne année ? 
    Oui.
    Vous avez raison. 

    Je suis un monstre. 
    (Sijerâ : *chuchote* Mais au fond de son petit coeur, elle le souhaite à tous ceux qui ont trifouillé sur ce blog... Et plein d'autres personnes aussi ! ♫)

    Je ne glande rien sur le blog ces derniers temps, et même EklaBlog tout court. En plus, la rentrée approche, ça ne
    sera pas évident. 
    Je deviens comme les bloggeurs moyens !! 
    Σ (ΦДΦ;)

    Côté dessin ! 

    Bon, pour me rattraper, je vais faire quelque chose que j'ai JAMAIS fait. 
    Voici, en exclusivité... Un vulgaire WIP (Work In Progress) au traditionnel ! ( ̄▽ ̄;) 

    (Ënos : La couleur est dégueulasse, vous trouvez pas ?)

    J'avoue que la couleur est bof, la faute à mes crayons de couleur Derwent. Je n'ai pas trouvé de photo, mais l'emballage est violet, il contient soit 48 crayons, soit 72, et je vous les déconseille fortement. Leur pigmentation est naze et je dois appuyer comme une forcenée.

    Enfin, c'est quand même une autre histoire que le grabouilli à la tablette de Edz-Ekkiel. Tablette qui, j'ai appris par ailleurs, à la réputation d'avoir peu de stabilité, étant spécialement conçue pour les débutants. C'est pour cela que je mets beaucoup de temps à dessiner dessus. Il s'agit de la Bamboo Mangas.

    Revenons à nos moutons. Ce personnage s'appelle Chris Brunswick et il est à moi, et il est bien foutu aussi, parce que j'aime bien dessiner des beaux gosses aux abdos saillants avec des corps musclés qu'il est garde du corps.
     J'espère que je le finirai. Moi, faut pas me faire confiance là-dessus.
    Parce que j'ai fait une sorte de pause niveau dessin. (Oui oui, même ce domaine est touché. ⊙﹏⊙ WHAT'S HAPPENING ? ) 

    Côté écriture ! 

    Je suis page 30 de Inéluctable, sacrilège. Les premières parties du chapitre 1 vont être remplacées par la toute dernière version, simplement parce que celles que j'avais mises étaient bourrées de fautes d'inattention ! C'est la dernière fois, hein...? :<

    Mais je me pose quelques questions côté scénario.

    C'est bon ? C'est naze ? Ça va trop vite, trop lentement ? Certains évènements sont déplacés ? Le récit en lui-même n'est pas agréable à lire ?
    Si une âme bienveillante passe, je serais ravie qu'elle me donne un avis de rien du tout. Je lui offrirai ma bénédiction.

    Par ailleurs, je risque de poster la partie 1 du chapitre 2. 

    Côté musique !

    (Ënos : Qu'est-ce qu'elle va bien pouvoir faire partager celle-là... ಠ_ಠ)

    Les enfants, vous aimez bien l'allemand ? Non ? 
    ... 

    Tant pis. Voici Cro, un rappeur allemand. 
    On oublie le sens des paroles, hein ?  L'important c'est d'aimer ! o/ 

    (Ënos : Ça reste un peu spécial... =w=' )

    Meow



    Ein Teil


    King Of Raop 

    "Tu as quoi d'autre à nous proposer ? :D" 
    Ah, vraiment, vous aimez ça ? :monologue: 

    ÇA, C'EST DU FLOW, LES ENFANTS. 

    (Ënos : Si vous voulez emmerder quelqu'un, foutez cette musique. Ils finiront par craquer.)

    Et maintenant, voici la musique que nous devrions adopter comme hymne mondiale ! ♫ 



    (Ënos : Voici la vérité sur votre administrateur. 
    C'est un de ces putains de bisounours. )

    Pinkie Pie est trop mignonne, hein ? ( ̄▽ ̄)  

     

    Côté humour ! 

    Je vous présenterais Avner. 

    1ère chaîne du bonhomme : 

    http://www.youtube.com/user/avneretvous/videos

    2ème chaîne : 

    http://www.youtube.com/user/AvnerestDoux

    Ce type me fait mourir de rire. C'est l'un des seuls avec LaChaîneDeJeremy qui me garantit du rire à chaque fois, et que je trouve particulièrement adorable. 
    Je vous laisse voir par vous-même !

     

    Peut-être que j'ai un humour spécial aussi ? :o 

    Bref, ça fait déjà trop de contenu, j'imagine ? On me l'a déjà dit... ;v; 
    Dites-vous que ce post équivaut à 3 ! 

    Meow meow. ♥ ( ・ω・)ノ

    EDIT : C'était sans compter sur une maintenance d'EklaBlog. Toujours là quand je poste un article pour m'en empêcher, hein ? éwè 


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique