• [Titre trop long pour rentrer ici lel]

    Poème en prose écrit en cours. Comme quoi je sais être productive quand ça prend aux tripes ! Merci à Jésus et Baudelaire pour leur inspiration. 



    La trahison exhale des relents de chaire en putréfaction ; c'est la mort d'une époque

    (Artiste : Xhxix ; Personnage : OC) 

     

    La trahison exhale des relents de chair en putréfaction ; c'est la mort d'une époque


     

     

    J’ai érigé ma gloire sur les Abysses du mensonge
    J’ai transcendé mon âme dans la vertu,
    lors qu’on lui préfère le vice
    - Bienheureux les simples d’esprit,
    car le royaume des cieux est à eux !
    Bienheureux les affligés,
    car ils seront consolés !

    Adieu la frivolité,
    adieu l’amour mielleux et malsain ;
    Adieu l’encéphale atrophié,
    dont on extrait la substance sentimentale !
    Ma fortune ne demeure guère céans
    que dans la dépravation !

    Les marasmes exhalés,
    ma jeunesse recouvrée
    L’aboutissement du syllogisme est tel
    qu’il n’est pas d’Homme plus passionné que l’Artiste !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :